Le Journal des inscrits - 31 juillet 2014
Jour précédent
Par humourblack4 le 31/07/2014 à 23:25

Un coté non un certain charme du parc Sainte-Marie (Nancy)

picture.php?strid=1788e79c5c66616c8eb766

picture.php?strid=1df7ae4cbb3e5f70a29f97

C'est magnifique de verdure en ce moment !

Par kirdis3 le 31/07/2014 à 23:11

 

picture.php?strid=6627bd8af6164ebeb146a1

(...)

Le troisième assassinat de Jaurès.


Louis Jaurès, fils de Jean Jaurès est né le 27 août 1898. L’adolescent s’engage par anticipation, fin 1915, parce que « quand on a l’honneur d’être le fils de Jaurès, on doit donner l’exemple. L’internationalisme philosophique n’est point incompatible avec la défense de la patrie quand la vie de celle-ci est en jeu. »

C’est presque mot pout mot cette pensée du père : « Un peu d’internationalisme éloigne de la patrie ; beaucoup d’internationalisme y ramène ».

Le 3 juin 1918, aspirant au 10e bataillon de chasseurs à pied, il est gravement blessé à Chaudun, dans l’Aisne et il meurt quelques heures plus tard à Pernant.

En 4 ans, la guerre aura enlevé à Louise Jaurès, son mari et son fils.

Poursuivant en bloc les Jaurès jusque dans la tombe, le maire de la commune de Pernant refuse que le corps du jeune homme soit inhumé là où il est mort et qu’une stèle à sa mémoire soit érigée après-guerre. Car ce patriote mort au combat portait le nom de Jaurès. Jaurès, un socialiste authentique, un partageux, un ami des gueux.

Il faudra attendre le 15 novembre 1936 pour que le président du conseil, le socialiste Léon Blum puisse inaugurer une stèle à sa mémoire à Chaudun (Aisne), pas à Pernant. (...)

extrait de Les trois morts de Jean Jaurès par Maxime Vivas sur le Grand Soir

                                                                                                


Par Ma_vie_sans_moi le 31/07/2014 à 20:58

Actualité :

- Pourquoi qu'ils l'ont tué, Jaurès ?

- C'était le fondateur de l'Humanité.

- Eh ! Bouffon, c'est Dieu l'fondateur d'l'Humanité, j'l'ai lu dans l'Coran. Même qu'il a tout inventé, l'soleil, la lune, Adam et Eve, les zanimots, le rap, l'univers, tout !

- Et même le journalisme. Ton Coran, c'est une feuille de chou.

- Va tuer ta mère, 'spèc' de mécréant, tu brul'ras en Enfer !


Actualité bis :

Au début, il s'agissait de répondre à des tirs de roquette. Sauf sous forme de salade, il n'est pas agréable de recevoir des roquettes dans son jardin. C'était comme qui dirait de la légitime défense. Un peu comme si votre hamster dans sa cage sur la fenêtre se mettait à chier à travers ses barreaux sur la niche du chien. Ce n'est pas tolérable. Il faut sévir. Les Israéliens sévissent mais avec la force du pitt bull en liberté contre le hamster emprisonné. Beaucoup de dégâts dans la cage et les petits du hamster qui meurent atrocement. Netanyahou, il s'en fout, il veut broyer la cage, l'écraser. Le sang des hamsters ne vaut pas celui des pitt bulls ! De son côté, la communauté internationale aboie pour qu'on entende pas trop le cri des petits hamsters. Elle se dit que, comme d'habitude, ça va passer. On fera une trêve et on pourra aboyer contre une autre guerre avec la même impuissance et tourne la roue.


Actualité ter, les dix conseils du pape François pour être heureux :

picture.php?strid=1321ca05eec7a79850d12e


1. « Vivre et laisser vivre »

- Dans la vie faut pas s'en faire, moi je n'm'en fais pas, tout's ces p'tit's misèr's seront passagères....

2. Se donner aux autres

Écarter bien les cuisses et les fesses que ça glisse.

3. « Se mouvoir avec bienveillance et humilité »

Un léger ballant de la hanche, un petit tour accueillant du fessier, facilite la relation.

4. Jouer avec les enfants

Mais pas trop. Le pelotage d'enfants de chœur est très mal vu de la société civile. Le cœur a des raisons que la morale réprouve.

5. Passer ses dimanches en famille

- Ça s'est passé un dimanche, un dimanche au bord de l'eau... L'inceste apporte toujours un peu de piment à une relation sexuelle. Surtout si votre neveu est enfant de chœur !

6. Aider les jeunes à trouver un emploi

Viens, petit, assieds-toi sur mes genoux, je vais te trouver un emploi. Tu seras tailleur de pipes, mon fils !

7. « Prendre soin de la création »

Il faut trier ses déchets. Les criminels dans la poubelle verte. Les violeurs et les pédophiles dans la poubelle jaune. Les chômeurs et les sans papiers dans la poubelle bleue. Les camions gouvernementaux passeront une fois par semaine pour le traitement.

8. « Oublier rapidement le négatif »

Voir l'antienne n°1 : - Dans la vie faut pas s'en faire... ou encore : Boire un petit coup c'est agréable...

9. Respecter ceux qui pensent différemment

Mon Dieu est le seul Dieu, regarde le médaillon comme il tourne. Je t'écoute, j'écoute ta différence... Regarde le médaillon, tu vas dormir... Oui dors : Mon Dieu est ton Seul Dieu ! Il n'y a point d'autres Dieux et c'est un point de vue que Yaweh, Jésus et Allah partagent ! Les mécréants iront en Enfer. Répète : Ton Dieu est très compréhensif, il est le Seul Dieu ! A mort Zeus et Poséidon, à mort Éros et Aphrodite,  à bas l'Olympe, le polythéisme, l'agnosticisme, l'athéisme et tous les ennemis du genre humain !

10. Rechercher activement la paix

Comme les Israëliens à Gaza en ce moment, Poutine en Ukraine, ou le nouveau Calife de Mossoul. Tout nouveau, tout beau ! 


.

Par Felix-Culpa le 31/07/2014 à 19:58

Ravel joue "La vallée des cloches" extrait de "Miroirs"  (composé en 1904-1906)

il s'agit ici vraisemblablement d'un repiquage de rouleau pour piano mécanique Mignon mais je dois avouer que je n'en sais rien ...

L'arrangement pour orchestre de Percy Grainger, 1944 ? Orchestre symphonique de Birmingham, direction Simon Rattle

Martha Argerich joue Ondine, extrait de Gaspard de la Nuit de Ravel, composé en 1908

Orchestration de Marius Constant, dir° Christoph Eschenbach

Par mues le 31/07/2014 à 17:31

picture.php?strid=5ef1a73bdbe7131ca841e1

je suis officiellement en vacances

yes, yes, yes

Par Felix-Culpa le 31/07/2014 à 16:52

Il y a 100 ans aujourd'hui était assassiné Jean Jaurès...

picture.php?strid=2b7f91ed317075c015d0f3


Le pire c'est qu'en 1919, Raoul Villain a été acquitté et Madame Jaurès condamnée aux dépens !...
Par Brotherhoodofman28 le 31/07/2014 à 16:50

-Cette prestance .......................................... ! ! ! ! -Cette virilité...................................... ! ! ! ! -Cette bravitude dans la masculinitude..................................... ! ! ! !

http://www.s.wsj.net/public/resources/images/OB-KJ214_skeetu_E_20101006205813.jpg

Par Brotherhoodofman28 le 31/07/2014 à 16:20

-Je suis amoureux du détective Winters ,dans" Los Angeles ,police judiciaire ",comme je ne l'avais plus été d'un personnage de fiction ,depuis la femme de Jean-Pierre quand j'étais enfant.............................. ;))° ! ! ! !

-J'ai  fait un réve érotique avec Mathieu Hanotin .......................................... ! ! ! !

-D'aprés Boy George,lui et Chaz Jankel auraient eu une aventure................................. ! ! ! !

Par LLD le 31/07/2014 à 10:03

picture.php?strid=c4229ae00d879fe9db37b4

picture.php?strid=b66f5f98154484ae6c7715

Par LLD le 31/07/2014 à 08:44
Pour avoir critiqué la politique pénale, le n°3 de la gendarmerie débarqué
Pour avoir critiqué la politique pénale, le n°3 de la gendarmerie débarqué
Pour avoir critiqué la politique pénale, le n°3 de la gendarmerie débarqué

Le général Bertrand Soubelet, numéro 3 de la direction générale de la gendarmerie a été remplacé ce mercredi, lors du dernier Conseil des ministres avant les vacances. Son tort : avoir critiqué la politique pénale du gouvernement. 

Ses propos avaient fait l'effet d'une bombe. Le 18 décembre 2013, devant la commission parlementaire de «lutte contre l'insécurité», ce haut fonctionnaire avait notamment déclaré que la réponse pénale était «en décalage» par rapport aux infractions constatées. Il avait expliqué qu'en 2013 il y a eu une hausse de 4 % de personnes mises en cause par ses services tandis que le nombre d'incarcérations avait «diminué de 33 %».

Les foudres de Manuel Valls

S'il avait gagné la sympathie de nombreux gendarmes de base, qui, sur les réseaux sociaux avaient salué son «courage», le général s'était attiré les foudres de sa hiérarchie et notamment celles du ministre de l'Intérieur de l'époque, Manuel Valls. «Opposer justice aux forces de l'ordre est extrêmement contreproductif et affaiblit l'Etat» avait déclaré l'ancien locataire de la place Beauvau lors de ses voeux à la gendarmerie.