Le Journal des inscrits - 30 octobre 2014
Jour précédent
Par diegomax le 30/10/2014 à 09:39

Le diable est toujours dans la boite. La Marine a beau ratisser large pour plaire au plus grand nombre, allant même jusqu'à se revendiquer de Jaurès (pauvre Jaurès...), elle garde sous la main pour conserver le plus gros des troupes et des élus l'atout Gollnish et va de temps en temps boire un canon au Local de Serge Ayoub.
On maquille le tout en pseudo "guerre intestine" et on obtient ce genre de palinodie:





Le FN renonce à sanctionner un militant accusé de soutenir une association homosexuelle

Le Monde.fr avec AFP | 29.10.2014 à 17h51 • Mis à jour le 29.10.2014 à 19h54
Abonnez-vous
à partir de 1 € Réagir Classer

Partager facebook twitter google + linkedin pinterest
Marine Le Pen, présidente du Front national à Nanterre le 15 octobre.
Le Front national a annulé mercredi 29 octobre les menaces de sanction visant son ancienne tête de liste aux municipales à Nancy, accusé de soutien à une association homosexuelle, a indiqué Florian Philippot, vice-président du parti.

Le Front national avait engagé une procédure disciplinaire à l'encontre de son ex-tête de Pierre Ducarne, que le parti accusait d'avoir soutenu une association homosexuelle, ce que conteste l'intéressé.

« Il a été décidé que la commission des conflits ne se réunirait pas sur son cas, qu'il n'était pas convoqué et qu'il ne serait pas sanctionné. Le dossier est vide », a dit Florian Philippot à Reuters avant de poursuivre :

« Pierre Ducarne n'a pas, en tant que responsable du Front national, soutenu une association communautariste, ce qui aurait été contraire aux valeurs du parti. Il n'est pas un responsable du parti et c'était dans un cadre privé. »

« ATTITUDE COMMUNAUTARISTE »

Fin septembre, lors d'une fête des associations à Nancy, M. Ducarne, 23 ans, s'était rendu au stand d'un collectif de défense des droits des homosexuels. « Je faisais le tour des stands et j'ai des amis dans ce collectif. J'ai été les voir, mais en aucun cas je n'ai tenu le stand, comme on me le reproche », a expliqué le militant à l'AFP, mercredi 29 octobre.

Dans sa convocation devant la commission des conflits reçue par lettre recommandée la semaine dernière, il lui était notamment reproché « une attitude communautariste ». Le député européen FN Bruno Gollnisch, membre du comité central du parti d'extrême droite, s'était notamment ému sur son blog de la présence du jeune militant aux côtés de ce collectif, en estimant qu'elle « brouillait singulièrement le message porté par [le FN] et déboussolait beaucoup de nos électeurs ».

M. Ducarne lui avait répondu sur Twitter, en demandant à Bruno Gollnisch de « respecter la vie d'autrui », ce qui lui vaut aujourd'hui d'être également convoqué devant la commission de discipline pour « insultes proférées envers un dirigeant du FN ».

Le jeune militant, convoqué le 27 novembre, avait par ailleurs affirmé « ne pas craindre d'être exclu ». « De toute façon, je me suis mis en retrait du parti depuis plusieurs mois. Et si on doit m'exclure, on m'exclura », avait-il ajouté.


source: http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/10/29/un-militant-fn-accuse-de-soutenir-une-association-homosexuelle_4514674_823448.html

Par lefantomedejeanfrancois le 30/10/2014 à 00:43

Je ne sais ce qu'il vous en semble, mais, pour ma part, je trouve que ça commence à faire long. Il y a sans doute là quelques raisons dont la motivation m'échappe, mais pas le fondement...